Et si on sortait du paradigme de l’homme chef de famille ?

L’homme « chef » de famille c’est partie des grands mensonges mis sur le dos des « cultures ou traditions ». Et si c’étaient l’amour, l’amitié, le compagnonnage, la raison, le bon sens qui devraient nous guider dans la famille, être « chef » dans l’orientation de nos décisions communes à penser et à prendre ?

Féminine Afrique

Question super intéressante n’est-ce pas ? Elle est évidemment rhétorique. Si je ne la trouvais pas intéressante, je ne serai pas en train de la traiter.

Et lorsque ce sujet surgit sur les réseaux ou dans nos conversations en famille ou entre ami-e-s, les réponses le sont tout autant. Même si souvent décevantes. Les cerveaux semblent bloqués au 19ème avec pour les uns la crainte maladives de perdre les privilèges de leurs pères, et celles des unes de plus bénéficier des avantages hypothétiques de la soumission tant vantée. Des réponses qui n’apportent en réalité aucun éclairage, tellement il n’y a plus aujourd’hui de justifications à un tel titre.

L’homme serait le chef parce qu’il subvient aux besoins de sa famille. Mais de quels besoins parle-t-on quand les femmes sont aujourd’hui en mesure de prendre en main un certain nombre d’actions financières et matérielles ? Que ce soit pour subvenir aux…

Voir l’article original 527 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s