Violences : pourquoi les victimes se taisent ou se rétractent ?

Rien, absolument rien ne peut justifier la violence

Agooɖojie

«… Elle avait continué à excuser ses conduites violentes même après la rupture au motif qu’il avait souffert dans son enfance- comme elle, pouvons-nous ajouter.»

Marie-José Grihom, Pourquoi le silence des femmes? Violence sexuelle et lien de couple, dans Dialogue 2015/2, n°208, p71 à 84)

Il est très courant que les femmes victimes de violences gardent le silence ou se rétractent en cours de procédure après avoir dénoncé. Même si la rétractation n’annule pas la procédure pénale (puisque le procureur a l’opportunité des poursuites), il faut s’interroger sur les raisons de celle-ci. Pourquoi ce phénomène perdure-t’il alors que pratiquement tous les pays du monde font un effort quotidien sur les plans législatif et institutionnel pour stopper, voire limiter les violences faites aux femmes?
Les raisons sont multiples et de divers ordres.

Des violences plus que présentes

Dans les arsenaux juridiques et institutionnels, de plus en plus d’efforts sont faits pour

Voir l’article original 1 728 mots de plus

Harriet Tubman, le combat d’une femme noire pour la liberté

Aujourd’hui est une journée spéciale. Elle marque le jour de la célébration d’une combattante de la liberté.
J’aimerais partager avec vous l’histoire d’une femme qui m’a beaucoup marquée et qui aujourd’hui reste encore dans la mémoire de plusieurs Américains.HarrietTubman, la femme qui avait soif de liberté

SES ORIGINES

Harriet Tubman est une militante américaine en faveur de l’abolition de l‘esclavage des Afro-Américains, puis militante contre le racisme et féministe. Elle naît entre 1820 et 1825 sous le nom Araminta « Minty » Ross dans une famille d’esclave. Elle a elle-même été esclave pendant plusieurs années et  serait d’origine ashanti. 

Modesty, la grand-mère maternelle de Tubman, arriva aux États-Unis sur un navire négrier en provenance d’Afrique et y fonda une famille.
Le commerce des esclaves va contribuer à la séparer des membres de sa famille.
Harriet va également être louée par différents maîtres et subir les pires atrocités liées à l’esclavage. Battue continuellement par ses maîtres au…

Voir l’article original 690 mots de plus

Mars, la lutte de toutes, la lutte de tous…

Todas diferentes, de nações diferentes, destinos diferentes, mas a mesma luta: direitos iguais, iguais para todas, iguais para todos, iguais oportunidades. A luta para salvar as vidas de mulheres/raparigas injustamente excluídas por um sistema que durante muito tempo fez do macho um deus.

Toutes différentes, de nations différentes, destins différents, mais le même combat : égalité des droits, égalité de toutes, égalité de tous, égalité des chances. La lutte pour la sauver la vie des femmes/filles injustement exclues par des systèmes que ont des années durant fait du « masculin » un dieu.

Joseph